Colombie – Guide pratique

Carnet colombie

La Colombie est un pays souvent associé à pleins de préjugés. Mais voilà, je reviens tout juste de deux semaines là-bas et j’ai envie de vous dire ce que j’en ai réellement pensé avec quelques informations utiles à connaître avant de partir.

Parcours :


Tout d’abord voici mon parcours sur deux semaines (sachant que deux semaines c’est le minimum si vous voulez avoir un bon aperçu de la Colombie).

  • Carthagène des Indes : Environ 4 jours.
  • Medellín : 2 jours
  • Guatape : 1 jour et 1 nuit
  • Santa Marta : 2 nuits mais une journée sur place
  • Zone de Tayrona Park : 3.5 jours
  • San Andres : 2.5 jours

trajet colombie

Informations Utiles :


Il y a plusieurs choses à faire avant de partir en Colombie :

  • Vaccins : Faites contrôler vos vaccins auprès d’une clinique spécialisée en voyages. Apportez votre carnet de vaccination et le médecin vous informera sur les vaccins obligatoires que vous devrez faire (suivant les zones où vous allez en Colombie). Les vaccins peuvent être très chers, donc c’est vraiment un point à prendre en compte dans votre budget. Pour le Parc National de Tayrona, il est recommandé de faire le vaccin de la Fièvre Jaune ou de la Malaria . Certaines demandent la preuve de vaccins à l’entrée avec le carnet de vaccination. De notre côté, aucun vaccins nous a été demandé de prouver : ni à la frontière ni au parc mais ça peut être le cas. C’est donc votre choix et votre responsabilité 🙂

 

  • Assurance voyage : Pour n’importe quel voyage je vous recommande de prendre une assurance, c’est pas ce a quoi on pense en premier mais elles peuvent s’avérées vraiment utiles pour le moindre bobo ou des hospitalisations plus graves, ou encore un rapatriement. Ce sont des choses qui peuvent vite arriver et sans assurances ça peut vous coûter TRÈS cher. Pour ma part, j’ai pris une assurance voyage avec ma Banque et ma carte de crédit. Il y a différents moyens comme des assurances privées aussi. Renseignez-vous ! Faites également attention car l’assurance ne couvre plus si vous rentrer sur une zone qui est déconseillée par le gouvernement.

 

  • Trousse de pharmacie : Elle peut être nécessaire pour plusieurs cas de figure :
    • Faites-vous conseiller par votre médecin mais par exemple des médicaments contre la tourista peuvent s’avérer TRÈS utiles une fois sur place, mais aussi des solutions de réhydratation, ou vos médicaments habituels.
    • Prenez également une bonne protection UV (le soleil est beaucoup fort proche de l’équateur) ainsi qu’un bon après soleil ou de l’Aloé Vera même.
    • Apportez aussi une anti-moustiques recommandé en pharmacie.

 

  • Carte de crédit : Prévenez votre banque que vous quitté le territoire et que vous partez en Colombie. C’est valable pour n’importe quel voyage et cela vous évitera des misères sur place. Si vous ne pouvez ni retirer de l’argent ni payer avec votre carte de crédit, le voyage va être très compliqué.

 

  • Sécurité : Vérifiez les zones à éviter en Colombie. Pour ce faire vous pouvez vous rendre sur le site du gouvernement canadien ou français, il y a une carte interactive qui vous permettra de connaître les lieux à éviter. Les frontières terrestres avec le Panama, Equateur, le Venezuela et le Pérou sont des zones totalement déconseillées ! 

 

  • Visas : aucun visa à payer sur place pour les français et les canadiens. Le passage a douane se fait rapidement et vous aurez un beau tampon sur votre passeport. Cependant si vous allez dans les îles colombiennes de San Andres et Providencia il faut payer un visa de visiteur avant d’embarquer qui est de 110 pesos colombien.

 

A savoir sur la Colombie :

  • L’eau : L’eau sur place n’est pas considérée potable partout. Après certains arrivent à la boire sans aucun problème et d’autres seront malades dans l’heure qui suit. Je vous recommande de boire l’eau en bouteille et non l’eau du robinet. Mais d’utiliser l’eau du robinet pour vous brossez les dents par exemple.

 

  • Réservations dernières minutes : de notre côté nous ne voulions rien organiser mais il s’est avéré que certains postes de dépenses ne sont pas du tout rentables dernière minutes comme les vols. De façon générale je trouve que les vols ne sont jamais rentables dernières minutes. Pour les hôtels, transports terrestres et activités, c’est tout a fait possible de le faire à la dernière minute.

 

  • Coût de la vie : La Colombie est un des pays les moins chers d’Amérique Latine. L’argent utilisé est le Peso Colombien. Je vous recommande d’avoir quelques billets avant de partir. Si vous voulez un exemple : 50 $ canadiens représente 125 000 Pesos Colombiens. Oui là-bas on compte en milliers de Pesos (on s’habitue vite :).
    • Les repas dans des restaurants de moyenne gamme coûte environ 10 $ CAD (7 euros), la nourriture de rue est encore moins chère.
    • Les nuits dans des hôtels de moyenne gamme entre 30 et 50 $ CAD la nuit (entre 20 et 34 euros) incluant les PDJ.
    • Il y a beaucoup d’auberges de jeunesses ce qui peut vous permettre de payer encore moins cher.
    • Le prix des bus locaux qui relient les petites villes est de 12 $ CAD (8 euros) pour 2h de route.
    • Transports en communs environ 0.80 $CAD pour un ticket à l’unité (0.50 euros).
    • Et le tarif normal d’un taxi est de 1.40 $ CAD le km (1 euro).

 

  • Transports :
    • Nous avons beaucoup utilisé les taxis sur place. C’est vraiment un moyen de transport économique et très pratique. Mais il  faut savoir une chose : en Colombie il n’y a aucune règle concernant le code de la route comme dans beaucoup de pays latinos je dirais LOL. Tous les taxis que nous avons pris n’avaient pas de ceintures de sécurité, ils roulent comme des fous, double à droite, roulent sur les lignes blanches, klaxonne à tout va MAIS ils ont de très bons réflexes et nous n’avons eu aucun problème. Privilégiez les taxis publiques (souvent Jaunes) avec des numéros sinon vous allez vite vous faire arnaquer sur le prix.
    • Les vols internes ne sont vraiment pas chers à condition que vous les réserviez à l’avance.
    • Les bus le sont encore moins. la différence de prix dépendra donc du temps que vous pouvez passer dans les transports. Pour les BUS vous pouvez vous rendre la gare routière de la ville de départ et prendre un billet. Ils sont à l’heure et très safe. Il est vrai que l’organisation à l’air chaotique mais ne vous méprenez pas il y a une vrai organisation.

 

  • Sécurité : C’est LA question essentielle je crois de tous le monde. Avant de partir, j’ai entendu tellement de choses sur la Colombie mais surtout tout et son contraire. Mais j’ai décidé de m’en rendre compte toute seule. Nous étions deux filles en sacs à dos et il ne sait absolument RIEN passé. Nous étions bien informées des endroits à éviter en Colombie comme expliqué un peu plus haut de l’article. Certains endroits; comme les bordures des grandes villes et certains quartiers sont plus pauvres et plus sales, essayez donc de les éviter. Le soir nous ne sortions pas trop tard et nous n’avons fait aucune soirée bars / boite de nuit donc je ne pourrais vous dire ce qu’il en ait de  ce côté là.
    • La drogue circule encore beaucoup en Colombie, il est arrivé qu’on nous en propose dans la rue comme ça mais pas de quoi s’alarmer. Il te le propose avec le sourire, dites juste ­-non- et le vendeur passe son chemin très rapidement. Il faut juste faire attention que personne ne vous mette quelque chose dans votre sac ou quoi que se soit. Faites également attention aves vos passeports et papiers d’identité en général mais comme partout finalement ! Il y a dans  quasiment toutes les chambres d’hôtel des petits coffres pour mettre vos effets personnels sous clé c’est très pratiques.
    • Mais sincèrement, tout s’est très bien passé et il n’y a pas un seul endroit où on s’est senties mal à l’aise. Les gens sont très gentils, accueillants et c’est la chaleur du Sud. Ils aiment venir vous parler, échanger avec vous, savoir d’où vous venez, et pourquoi vous êtes en Colombie. C’est génial j’ai adoré les colombiens!!

 

  • Langue : TOUT le monde parle espagnol sur place et très peu de gens parlent Anglais même les réceptionnistes ne parlent pas tous anglais. Il est donc primordial je pense, de parler un minimum espagnol pour se faire comprendre et pour échanger avec les locaux. Ils sont très ouverts à la discussion donc c’est génial de pouvoir échanger avec eux.

 

Mon avis :

La Colombie est à ce jour un de mes plus beaux voyages. En terme de paysages, il y en a pour tous les goûts (Montagnes, plages paradisiaques ou sauvages, jungles, desert, ville modernes ou coloniales). La richesse de ce pays est vraiment éloquente ! C’est un régal pour les yeux. Mais également pour la gentillesse, l’accueil et le sourire des locaux. Ils sont très ouverts à la communication, à l’échange. Il y a une ambiance particulière là bas. Il y a toujours de la musique, les gens dansent, chantent, rient et c’est magnifique ! La nourriture est excellente en plus de ca ! C’est vraiment un pays dépaysant, où il faut parler espagnol pour se faire comprendre, où il faut jongler avec les règles de la conduite locale, où tu peux te retrouver dans des endroits complètement sauvages ou des lieux qui te remettent totalement en question. J’ai aimé particulièrement cette proximité avec la nature et avec les animaux. J’y est vécu des moments exceptionnels que je n’oublierai jamais !.

Merci Colombia ♡

227385232_Unknown

Idées Souvenirs (Artisanat Colombien)


 

cadeaux

J’ai été étonnée par l’Artisanat local de la Colombie. Ils sont forts ces Colombiens !! Déjà en terme de décoration; tout est beau ici, fait avec beaucoup de goût et des matériaux vraiment tendance. Ils sont aussi très forts avec les tissus, le cuir ou encore les bijoux précieux. Sans oublié que la Colombie est l’un des producteur mondial de café, donc si vous aimez ca, il est primordial de vous ramener un sac de café !!

Voici donc quelques souvenirs potentiels à ramener chez vous :

  • Du Café (Un des meilleurs que j’ai pu goûter à Carthagène est celui de chez San Alberto Café dans le centre historique. Il a gagné de nombreux prix et il est DÉLICIEUX !!) Vous pouvez également en acheter directement dans les Fincas (fermes de cafés) si vous en visitez une.
  • Le chapeau Aguadeño : la version colombienne du chapeau Panama.
  • Une toile ou une peinture : il y a pleins d’artistes dans Carthagène et vous craquerez forcement !
  • Las Mochilas : ce sont des sacs tissés par les indigènes Wayuu du désert de la péninsule de Guajira; très souvent colorés et en bandoulière. Ils sont très populaires dans toute la Colombie. S’il est possible pour vous, achetez-le à la source car la Guajija est une région reculée et il fournira un petit revenu indispensable pour la communauté Wayuu.
  • Hamac : et oui !! C’est vraiment un souvenir parfait de la Colombie. Ils sont fait à la mains, toujours très colorées et magnifique ! Ils méritent vraiment les quelques kilos en plus dans la valise.
  • Des bijoux : Or, Argent, ou émeraudes. La Colombie produit 80% de l’approvisionnement mondial de cette pierre précieuse. Vous pouvez en acheter un peu partout mais privilégiez ceux qui vous donne un certificat authenticité avec votre achat. Bogota et Carthagène sont les meilleurs endroits pour ramasser une émeraude.

Rendez-vous à la Casa Abba – Gallery-Boutique  a Carthagene qui est un endroit parfait pour ramener un souvenirs artisanal et authentique de la Colombie. Il y a de magnifiques bijoux, toiles chapeaux et sacs. Mais surtout il y a des vendeurs passionnés qui vous en apprendrons un peu plus sur cet héritage colombien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s